LA REVUE GENERALE
Powered & Design : Pages Factory   











  Appel aux amis de la
    Revue générale



Sur toutes les années :
Par année :
Compte-rendus en 2017

Liste des auteurs en 2017

Liste des thèmes en 2017


Année 2016 : Mois 11 - 12

Francis Delpérée: Louvain – Saint-Louis [Editorial]Renaud Denuit: L’Europe a besoin d’un président élu directement [europe]Vincent Genin: Quand Caïn scrute Abel… [histoire]Dominique Lysse: Asie centrale : un destin ambigu [point de vue]Michèle Levaux: Ceux qui nous quittent [in memoriam]Valmy Féaux: François Mitterrand, vingt ans après [Une commémoration]Jean-Paul Baras: François Mitterrand, l’Européen [Une commémoration]Adolphe Nysenholc: Amour et juifs au cinéma (II) [Cinéma] Collectif: Le prix Martine Aublet à Philippe Paquet pour sa biographie Simon Leys -- Le prix Marguerite Van de Wiele 201 [Prix littéraires]Francis Guérande: Francis Walder, prix Goncourt 1958, aurait eu cent ans cette année [nos lettres] 



Année 2016 : Mois 9 - 10

Francis Delpérée: En guise de préambule [Editorial]Francis Delpérée: Hommage à Philippe Roberts-Jones [in memoriam]Jacques De Decker: Philippe Jones : facettes d’un poète disparu [in memoriam]Jean Jauniaux: Rencontre avec Philippe Jones [in memoriam]Renaud Denuit: Brexit : entre grand large et basses étroitesses [politique internationale]Mona Ozouf: Le sentiment national peut-il encore exister aujourd’hui ? [Réflexion]Raoul Delcorde: La diplomatie à l’heure de la mondialisation [Réflexion]Dominique Lysse: Créations du monde, entre le marteau et les équations [point de vue]Adolphe Nysenholc: Amour et juifs au cinéma (I) [Cinéma] 



Année 2016 : Mois 7 - 8

Francis Delpérée: Juste un petit mot [Editorial]Xavier Follebouckt: Les leçons du passé : la Russie et le conflit ukrainien [politique internationale]Tanguy de Wilde d'Estmael: L’intervention internationale en Syrie :les raisons d’une réticence [politique internationale]Bernard Coulie: Le génocide de 1915 à la lumière de l’histoire des Arméniens : passé et avenir [politique internationale]Simon Delplanque: La Belgique, acteur insignifiant du système international ? [politique internationale] Collectif: Valmy Féaux, Francis Delpérée : Dialogue citoyen [Entretien]Daniel Charneux: À la Recherche du Temps perdu : un haïku dilaté ? [Littérature]Marcel Detiège: Jacques De Decker [rencontre]France Bastia: Jean-Sébastien Poncelet et La tendresse des séquoias [nos lettres] 


animation


   

Avec autant de verve que de cour (voire des éclats de sainte colere) France Bastia commente dans son journal des évenements de l'actualité ou y salue les ouvres dont la lecture vient de l'enchanter, de l'enrichir, tout en s'émerveillant des visages qu'offre la nature a qui sait l'aimer. Et l'on peut, a notre tour, poser a l'auteur de Joyeusement du présent la question que lui posa Liliane Wouters, grand poete devant l'Eternel : Mais comment faites-vous pour rendre le quotidien si palpitant ?

Francis Matthys La libre Belgique

Une belle illustration du bonheur de vivre dans l'âge mur, qui rassure. Joyeusement du présent. devrait etre remboursé par la Sécurité sociale !

Christian Libens

 
 

Dépôt légal : D/2011/12.063/3 ISBN : 978-2-9600905-2-9  160 pages – 15 € (frais de port inclus) par versement sur le compte 001-5938018-45 des Editions Les Claines. 
Vendu au profit intégral des ASBL Revue générale et du club Richelieu de la Dyle

 

Toutes mes félicitations pour votre recueil (et rappel) des événements qui nous submergent dans un monde et une société qui deviennent de plus en plus fluides. Vos observations engagées contribuent a décoder ce qui se passe et a promouvoir notre devoir de mémoire.

Mark Eyskens

Il faut etre prodigieusement soi parmi les autres pour se permettre une incursion dans < les tranchées du quotidien > avec tant de légereté et d'émotion. Aujourd'hui, comme hier, chaud a l'intérieur, froid au dehors, la pensée < éprouvée > galope dans tous les sens. Voila bien le ravissement de ce petit livre que l'on ne quitte pas vraiment, car le temps de le fermer s'est déja faufilé dans de nouveaux chemins.

Michel Joiret Le Non-Dit

Plus qu'une relation de faits ou d'expériences, ce journal représente surtout la lumineuse leçon d'un certain art de vivre.

Ghislain Cotton Le Carnet et les Instants

 
 

Dans le pli de son livre, au creux de sa surface France Bastia multiplie les découpes, les esquisses incisives. Au lieu de souligner des accidents de parcours elle retient surtout ce qui fait le miracle de la vie dans sa simplicité et son émerveillement de tous les jours. Et ce meme lorsque la nuit blanche de la < grande > histoire hisse un mur haut. Immobile et mouvante l'écriture de France Bastia frissonne d'un parfum inconnu et pourtant tres proche de nos propres existences.

Jean-Paul Gavard-Perret La Revue générale

 
   





A propos des Claines